livret en ligne
ActualitEs
Archives :
  • Offre finance

    LEO_250x250_1
    TAG des actualitEs

    LEO_468 x60_2

    Quant l’inflation repart, le taux du Livret A remonte

    Bien que ces derniers mois aient été marqués par une certaine stabilité de l’inflation, celle-ci a montré quelques signes de reprise, en ce mois de décembre 2010, marqué notamment par une augmentation d’un demi-point de l’indice des prix à la consommation, lui faisant ainsi afficher une hausse de 1,80 %, sur l’année toute entière.

    Due, en partie, à la progression, de 30 $, des coûts des produits pétroliers, les faisant passer de 70 $ à 100 $, en trois mois seulement, et à celle des prix des produits frais et des services, cette inflation est, en revanche, restée plus limitée sur les produits manufacturés, ceux-ci ayant même enregistré un léger recul, si l’on considère l’évolution de leurs tarifs sur cette même année complète.

    Cette tendance, globalement à la hausse, devrait toutefois se poursuivre, dans la mesure où certains prix, comme ceux des produits alimentaires notamment, n’ont pas encore subi les conséquences de ces premières augmentations, dans le même temps où d’autres ont, pour leur part, déjà affiché des tarifs plus élevés, à l’image de l’électricité ainsi que des abonnements à Internet et à la téléphonie mobile.

    Ne montrant aucune inquiétude devant cette évolution, Christine Lagarde, le Ministre de l’Economie, a même affirmé récemment, sur l’antenne de France Inter, que l’ « on peut être à peu près tranquille en étant très attentif », puisqu’il s’agit plutôt d’une inflation qu’elle qualifie d’« importée » et que la France, forte de son statut, la plaçant à la tête du G20 pour une année, va veiller à limiter les variations du coût des matières premières, avec une attention particulière portée sur celles liées à l’énergie, qui ont elles-mêmes affiché une hausse de 12,50 %, entre le mois de novembre de 2009 et celui de 2010, certaines d’entre elles ayant même augmenté de 26,50 %, dans le cas des combustibles liquides, et de 15 %, pour ce qui concerne les carburants.

    Ces résultats, restant en accord avec les prévisions du gouvernement, devraient alors mener à une réévaluation de la rémunération du Livret A qui, dès le 1er février, devrait être portée à 2 %, après avoir atteint 1,75 %, le 1er août 2010, et être resté, pendant une année, à son taux le plus bas, s’établissant, tout au long de cette période, à 1,25 %.

    Dans l’éventualité où cette situation viendrait à se prolonger, les consommateurs risqueraient de voir leur pouvoir d’achat durement touché, même si comme le souligne Marc Touati, économiste au sein d’Assya Compagnie Financière, « un peu d’inflation n’a jamais tué personne », cette tendance étant même logique en période de reprise ; ce même spécialiste précisant cependant que, bien qu’un tel retour de l’inflation ne doive « pas être dramatisé », celui-ci ne doit pas conduire non plus la Banque Centrale Européenne à accroître trop rapidement son taux directeur, afin de conserver l’inflation en dessous des 2 %, représentant son seuil traditionnel, et d’assurer le maintien du « peu de reprise économique que connaissent la zone euro et la France depuis environ un an ».

    Cet article a été publié le vendredi 4 février 2011 à 0 h 20 min et est classé dans Non classé. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

    LEO_468 x60_2